[CITY BREAK 2/2] BIARRITZ EN 48H

Toujours à Biarritz, on attaque le jour 2 bien reposés. Un coup d’œil à la météo : soleil et petite averses. J’aurais pu le prédire 🙂

Jour 2

Petit déjeuner au Miremont, une institution pour ses pâtisseries et son chocolat chaud, à la croisé entre Ladurée et Angelina pour un parisien. Dorures, sourires, prix assez élevés mais un très bon chocolat chaud ! On prend des forces avant d’attaquer le phare haut de 44 mètres qui nous offre une superbe vue sur la baie.

Biarritz-weekend-1

Biarritz-weekend

Biarritz-weekend

Biarritz-weekend

 

Retour place du marché aux alentours de l’heure du déjeuner pour faire un tour au marché couvert. Six huîtres avec un verre de  vin blanc commandés et dégustés au comptoir de la poissonnerie. Brouhaha entre basques et espagnol, bonne ambiance. On achète de quoi pique niquer avant de s’installer au soleil sur la grande plage. Déjeuner économique et si agréable.

Biarritz-weekend

Biarritz-weekend

Biarritz-weekend

Biarritz-weekend

 

On débute la soirée par un verre sur le rooftop du Radisson, le Transat Sky Bar. Seuls au monde (ou presque) avec vue sur la côte de Basques, on profite des derniers rayons de soleil de la journée.

Biarritz-weekend

Biarritz-weekend

Biarritz-weekend

 

Puis direction le quartier de Beaurivage pour dîner. Et là, surprise ! On tombe sur la fête du quartier en mode guinguette qui a lieu tous les ans pour le 1er mai : musique, bars dehors, Ricard dans des verres en plastiques et la convivialité d’un quartier soudé. On file dîner à la Sidreria Hernani et on repassera après sans faute. Au menu ce soir là, c’est tapas, sangria, orchestre live de musique basque, grandes tables en bois, cuisine ouverte et d’excellents chipirons à la plancha !

Biarritz-weekend

Biarritz-weekend

Biarritz-weekend

Soyez le premier à laisser un commentaire