Le Raymond Club, le dancefloor de Montorgueil

Le bar

Vous avez toujours eu envie de visiter un spa libertin ? Alors rendez-vous vite au Raymond Club. Bon, le trio qui l’a repris l’a légèrement modifié, voire complètement transformé en un nouveau bar du côté de Montorgueil. Il reste en revanche un vestige de ce lieu qui aurait choqué quelques âmes sensibles, à vous de le découvrir !

Dans la nuit de vendredi à samedi dindounette a reçu le tuyau de My Little Paris, plutôt succinct : « Rendez-vous au Raymond Club, un ancien spa libertin devenu en l’espace d’un été le dancefloor le plus convoité de la capitale ». On débarque vers 20h (oui oui la soirée a commencé tôt), l’endroit est quasi-vide, très calme, mais l’accueil très sympathique. On découvre la carte (sur les ardoises derrière le bar, les cartes papier ne sont pas encore imprimées, ou peut être ne le seront-elles jamais pour des raisons écologiques), on nous conseille la caïpi, spécialité de la maison à 5 € parce que l’on est encore en happy hours. Verdict : bonne, bien dosée, bien que très légèrement trop sucrée à mon goût.

Alors que le bar se rempli peu à peu, on part en expédition au sous-sol, à la découverte du « dancefloor le plus convoité du la capitale ». Vide bien entendu vu l’heure, mais dotée d’un accessoire qui doit être assez convoité après quelques verres : une barre de pole dance… vestige de la précédente spécialité du lieu ? Un fumoir original qui semble assez bien ventilé, un bar, un dj présent du jeudi au samedi dès 21h, bref l’essentiel pour passer une bonne soirée.

 

P.S : la salle du haut est privatisable à partir de 2 pichets de mojito commandés, on peut apporter de quoi grignoter, et finir l’apero d’anniversaire sur le fameux dancefloor.

P.S : Prévenez vos copines quand vous partez aux toilettes, le loquet fait des siennes… de là à rester enfermée !

HH 18h à 21h Cocktail à 5 €, Pinte de mojito à 6

Planteur 4

Pinte de bière 6,5 €

Cocktails 9 €

Ricard 3,5 €

Où ? 13 rue Dussoubs, IIe. Métro : Etienne Marcel / Réaumur Sébastopol

Quand ? Du lundi au samedi de 17h30 à 2h

 

Soyez le premier à laisser un commentaire