Pramil, mon coup de coeur du Marais

Allez, je me lance et je vous dévoile une de mes adresses favorites pour déjeuner : Le Pramil. C’est une de ces adresses que l’on pourrait garder égoïstement pour nous, une de celles que l’on s’échange sous le manteau.

Je plante le décor : haut Marais, jolie façade bleu-gris, sobre et distinguée comme la salle avec ses murs de pierres et ses tables nappées de blanc. Simple et élégant.

Pramil

Du côté de nos assiettes, on navigue entre une cuisine de bistro et une cuisine gastro, avec une carte créative qui émerveille nos papilles. Le cake aux choux-fleurs et sa confiture de piment, le foie d’agneau de lait et fleurs de courgette ou la crème de potimarron avec glace au foie gras… les entrés ne manquent ni de goût ni d’originalité.

Pramil - Entrées

Côté plats, je suis totalement fan des Saint-Jacques avec giroles et pommes de terre à la crème, une tuerie ! On m’a soufflé sur ma droite que les ris de veau aux navets étaient excellents également. De l’entrée au plats, la cuisine a su nous séduire sans aucune faute. Côté desserts, je donne ma langue au chat. Pas un de mes compagnons n’a opté pour le sucré.

Pramil - plat

On notera que la carte change régulièrement pour s’adapter aux saisons et garantir des produits frais. Alors quoi demander de plus sachant que la formule midi Entrée+Plat ou Plat+Dessert est à 22 euros ?

Petit plus très appréciable, le chef fait un tour de salle vers la fin du service pour discuter avec les gourmands. Alain Pramil, ancien prof de physique a totalement réussi sa reconversion. Une très belle découverte.

 

Prix ? Midi 22€, Soir 33

Où ? 9, rue Vertbois – Paris 3e. Metro : Temple / Arts et Métiers

Quand ? Fermé le lundi et dimanche midi

+ d’infos ? 01 42 72 03 60

2 commentaires

  • Répondre décembre 16, 2014

    Claire Au Matcha

    Je ne connais pas donc je note! Merci pour l’adresse!

  • Répondre octobre 18, 2015

    JL BRAS

    Je confirme : un des meilleurs rapports « qualité prix » à Paris. Nous y allons toujours avec mon épouse lors de notre w.e. parisien annuel en novembre.

Laisser un commentaire